Lettre ouverte à Jérôme Cahuzac

Salut Jérôme,

Comment ça va ? J’espère que tu as le moral et que tu ne t’ennuies pas trop. Ça fait un moment que je dois t’écrire. Je voulais te féliciter pour ta nomination de ministre et puis tu sais ce que c’est, le temps file… J’ai de la peine pour toi, tu sais. Je me suis dit qu’une petite lettre de réconfort serait sans doute la bienvenue.

Comment ça se passe pour ton poste de conseiller municipal ?
Celui-là tu le gardes au moins ?

J’ai bien réfléchi à ce que tu as dit. On a tous notre part d’ombre. On a tous un jour planqué de l’argent à droite ou à gauche. L’autre jour, j’ai retrouvé un billet de 50 euros dans un bouquin, les Illusions perdues de mon Honoré. Je crois que c’est ma pauvre grand-mère qui me les avait donnés. 50 euros, mon Jérôme ! Tu te rends compte ? Ce n’est quand même pas rien ! C’est ce que ta femme de ménage gagnait en 8 heures de travail. La Philippine…

C’est bien que tu l’aies finalement aidée à obtenir ses papiers. Je suis fier de toi ! Pour le coup, c’est plutôt normal que tu n’aies pas eu de peine assortie à ta condamnation pour esclavagisme. La Justice est aveugle mais elle sait encore reconnaître le bien quand elle le voit.

Les médias sont durs avec vous ! Et puis les gens sont tous des pourris, mon Jérôme. On a l’impression qu’ils n’attendent que ça ! On a presque l’impression que ça leur fait plaisir de vous voir patauger dans votre merde. Alors que ça serait tellement plus sain pour tout le monde que tout aille bien, que rien ne se sache comme c’est le cas le plus souvent.

Ils ont embêté mon Jean-Marc Ayrault avec sa condamnation pour octroi d’avantage injustifié. 6 mois de prison avec sursis et 30 000 francs d’amende. Mais c’était il y a longtemps ! Depuis 2008, il a un casier judiciaire tout neuf !

Ils ont embêté mon Pierre Moscovici avec sa condamnation pour atteinte au droit à l’image. Il avait utilisé la photo d’un employé municipal, sans lui demander son avis. 220 euros d’amende. Totalement anecdotique.

Ils ont embêté ma Christiane Taubira avec sa condamnation pour licenciement injustifié et rupture de CDD abusive, comme ma Ségolène en son temps qui ne voulait pas payer 2,5 mois de salaires à deux ex attachées parlementaires. C’est compliqué d’employer du personnel en France… Les pauvres ! Elles pouvaient pas deviner qu’elles avaient embauché des gens procéduriers ! Et puis les Prud’hommes, ça compte pas.

Ils ont embêté mon Arnaud Montebourg avec sa condamnation pour injure. Amende symbolique d’1 euro. Compte pas. Et sa condamnation pour atteinte à la présomption d’innocence de mon Jean-Noël Guérini. 2 000 euros d’amende. C’est Guérini, ça compte pas.

Ils ont embêté ma Delphine Batho avec son logement social de 108 mètres carrés qu’elle occupait depuis 11 ans ! On ne met quand même pas les gens dehors au bout de 11 ans ! Surtout qu’elle payait son loyer ! De toute façon elle l’a rendu. Compte pas.

Ils ont embêté mon François Lamy, le ministre de la Ville, rien qu’à cause qu’il avait oublié de payer ses impôts fonciers et que oui bon, il a fait construire sa villa sur un site classé avec un permis de construire illégal. Ça peut arriver ! Compte pas.

Ils ont embêté ma Yamina Benguigui pour son petit déplacement en Falcon à 140 000 euros. Alain Joyandet s’était fait virer du gouvernement pour un vol à 116 000 euros, en 2010. Bon en fait, ça n’a coûté que 88 000 euros. On est bon ! Si c’est moins de 116 000, ça compte pas.

Ils sont allés jusqu’à embêter mon Manuel Valls en déposant contre lui une plainte pour détournement de fonds publics parce qu’il a écrit à tous les maires de France avec le papier entête et les enveloppes timbrées de l’Assemblée Nationale à des fins personnelles. Franchement, ça fait sourire ! Qu’est-ce que c’est que 15 000 euros pour l’Assemblée Nationale ? Moi aussi je connais des gens qui chipent des trombones ! De toute façon, ils font tous ça. Compte pas.

Ah ! Ils ont pas pu embêter mon Laurent Fabius pour l’affaire du sang contaminé. On l’avait relâché en lui demandant pardon de l’avoir dérangé. Comme ma Georgina Dufoix qui avait dit « responsable mais pas coupable » ! Heureusement qu’il existe encore des gens irréprochables pour nous rappeler la différence. C’est mon Edmond Hervé qui a tout pris à l’époque : il a été condamné mais dispensé de peine. Du coup, lui, il a été bien puni parce qu’il a pas pu être ministre. Aujourd’hui, il n’est que sénateur (32 semaines d’activité et 3 rapports écrits au cours des 12 derniers mois le placent parmi les plus actifs). Bien fait !

En revanche, ils se sont pas gênés pour aller embêter son fils, mon Thomas Fabius ! Pauvre gosse ! Il a été obligé de s’avouer coupable d’escroquerie et de détournement de fonds, à hauteur de 90 000 euros. Il a quand même dû rembourser 5 000 euros ! Réclamer 5 000 euros à un gamin ! C’est dégueulasse, mon Jérôme ! Heureusement qu’il a pu négocier la virginité de son casier judiciaire, ça la foutait mal sinon.

Ils ont pas pu embêter mon Michel Sapin pour les dividendes du Crédit Lyonnais. Il a bénéficié d’un non-lieu. Ils ont tous plongé, sauf lui (et mon Laurent Fabius, en fait aucun dirigeant politique n’a plongé). C’est l’avantage d’être irréprochable. Heureusement, ça aurait pu être pire, c’est pas comme si le contribuable français continuait à rembourser les 130 milliards de francs… Mon Jean-Loup Izambert, journaliste d’investigation, il a écrit un bouquin là-dessus : Crédit Lyonnais, la Mascarade. Ben oui, tu comprends mon Jérôme, pour ces journalistes opportunistes, la vérité, c’est facile, ça fait vendre ! C’est vraiment pas de bol l’incendie du siège social du Crédit Lyonnais. C’est doublement pas de bol l’incendie des archives au Havre de l’IBSA, filiale du Crédit Lyonnais. C’est vraiment dommage que mon Pierre Bérégovoy ait été suicidé, vu que toute sa famille a bénéficié de découverts et de prêts exceptionnels via une filiale du Crédit Lyonnais, il avait peut-être des choses à dire… Mais pour mon Michel Sapin, ça compte pas quand même.

Ils sont allés embêté mon Robert Navarro, un proche de mon François, sénateur actif (18 semaines d’activité au cours des 12 derniers mois) mis en examen pour abus de confiance à la demande du PS qui l’avait viré en 2010. Des histoires de billets d’avion et de frais de bouche, une broutille.

Ils sont allés embêter mon Roland Ries, un autre proche de mon François, pour favoritisme concernant le tram de Bamako, mon Philippe Kaltenbach pour corruption, ma Sylvie Andrieux pour détournement de fonds publics, mon Jean-Pierre Kucheida pour abus de biens sociaux, mon Christian Bourquin pour minoration de comptes de campagne et pour favoritisme.

Ils sont allés embêter mon Jean-Noël Guérini, également sénateur socialiste (1 semaine d’activité au cours des 12 derniers mois, moins bon élève que mon Edmond) et président du conseil général des Bouches du Rhône, pour un ridicule problème de détournement de fonds et trafic d’influences. Mon Jean-Noël a refusé de démissionner tant que les 57 élus socialistes également condamnés ou mis en examen ne quittaient pas leurs fonctions.

Quand on gratte un peu, rien que dans l’affaire Guérini, mon Jean-David Ciot, très actif député socialiste (16 semaines d’activité), a été mis en examen, puis sous tutelle, mon Serge Andréoni, excellent sénateur socialiste (0 semaine d’activité), a été mis en examen pour complicité de trafic d’influences, mon Jean-François Noyes, conseiller général des Bouches du Rhône a été mis en examen pour association de malfaiteurs.

Il est quand même taquin mon Jean-Noël. Il sait que personne ne peut le virer.

C’est ça le principe de la politique irréprochable de mon François, c’est un vœu.
Personne au sein de la majorité n’a les moyens de l’exhausser.
De toute façon, personne ne veut, ça fait trop chier.

Au gouvernement au moins, ils sont tous blancs comme neige.
C’est pour ça qu’ils pouvaient pas te garder, tu comprends ?

Enfin…

Manquerait plus qu’ils aillent embêter mon Harlem Désir avec sa condamnation à 18 mois de prison avec sursis pour avoir touché des salaires fictifs à l’époque de SOS racisme !

J’ai appris que tu avais été suspendu du Grand Orient de France. C’est pas de bol pour eux. Tu me diras, les francs-maçons ont encore de la main d’oeuvre au Gouvernement et au Parlement puisque 150 députés et sénateurs, dont les deux tiers à gauche, appartiennent à une loge. Depuis plus de 10 ans, des gens mal intentionnés parlent des dérives affairistes des loges maçonniques. Les gens sont parano, mon Jérôme ! Sous prétexte que des personnalités haut placées dans les administrations passent des rites d’initiation et prêtent serment à une société secrète, se superposant parfois au serment prêté envers la République, notamment dans le cas des magistrats, ils s’imaginent des choses !

C’est vrai que des condamnations sans peine, pour des gens qui sont sensés être exemplaires, ça laisse songeur…

Bon, allez mon Jérôme, courage ! Je ne te dis pas de faire un bisou à ma Patricia. J’ai cru comprendre que vous étiez un peu en froid. Et puis avec la soeur de mon Jean-François Copé comme avocate, elle risque de ne pas être aussi tendre qu’elle l’a été.

Pour te faire passer le temps, je t’envoie une petite vidéo de mon François au Grand Orient de France. Regarde comme il parle bien ! Remarque, il valait mieux ne pas se louper, c’était sûrement la tribune la plus importante de sa campagne. À moins que ça ne soit maintenant, la tribune.

Bisous

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Actualités, Correspondance

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s